Cäsa Picenoni Cief

, Bondo GR

La Cäsa Picenoni Cief témoigne jusque dans les moindres détails de la vie de ses habitants durant les quatre derniers siècles. La construction originale date du XIIIe siècle. La forme actuelle résulte de deux extensions intervenues au XVe et au XVIIIe siècle.

Disponibilité

à partir de (par semaine)
1678.-
9 Personnes
5 Chambres
Aire de stationnement publique
Réserver
Vous allez être redirigé vers la plateforme de notre partenaire e-domizil, sur laquelle sera conclue votre réservation.
Agir

Description et histoire

La Cäsa Picenoni Cief se situe au centre du village de Bondo, dans le val Bregaglia. Elle a été le témoin d’une histoire mouvementée: ce village grison, retiré en apparence, se trouvait sur une route romaine importante reliant le nord et le sud de l’Europe, qui a fait la fortune de plusieurs familles de la région. La construction remonte au XIIIe siècle. Une maison-tour à trois étages datant de cette époque et la cage d’escalier en maçonnerie du XVe siècle ont dû être reconstruites après l’incendie qui a dévasté le village en 1621.

Ce monument témoigne de l’histoire d’une dynastie familiale qui a accompagné, et parfois dirigé, la destinée du val Bregaglia depuis bientôt 700 ans. Les Picenoni ont donné naissance, entre autres, à des mercenaires, des podestats, des poètes, des enseignants et, comme de nombreuses familles grisonnes, des lignées de pâtissiers.

Huit générations se sont succédé dans cette habitation et l’ont marquée de leur histoire. En 2015, la communauté des propriétaires a décidé d’ouvrir cette maison aux tiers et de la vouer au tourisme.

La Cäsa Picenoni Cief est en mains privées. Elle est louée via la fondation Vacances au cœur du patrimoine.

Particularités architecturales

Même si ce fier bâtiment présente aujourd’hui une façade relativement uniforme sur la place du village de Bondo, la Cäsa Picenoni Cief est le résultat d’une évolution qui s’est étendue sur plusieurs siècles.

Elle trouve son origine dans une maison-tour du XIIIe siècle qui a dû être reconstruite après le terrible incendie de 1621, de même que la cage d’escalier ajoutée par la suite.

Après sa reprise par la famille Picenoni, une troisième extension a été apportée durant la seconde moitié du XVIIIe siècle.

Informations sur la maison de vacances

Bild
1
Bild
2
  1. plan du rez-de-chaussée
  2. Plan de l‘entresol
Bild
1
Bild
2
  1. Plan du 1er étage
  2. Plan du 2e étage

La Cäsa Picenoni Cief donne directement sur la place pittoresque du village de Bondo, entre l'église San Martino décorée de peintures du début de la Renaissance et le splendide Palazzo Salis. Un étroit corridor au rez-de-chaussée ouvre sur un haut salon-cheminée et conduit au rez supérieur par un escalier de pierre. La cuisine et une coquette pièce lambrissée occupent ce niveau.

Trois chambres à coucher et la salle de bain se trouvent au premier. Enfin, le deuxième étage a été divisé en deux petites chambres à coucher.

La Cäsa Picenoni Cief est un bâtiment historique, un monument. Bien qu’elle soit conforme aux standards techniques modernes, nous attirons votre attention sur le fait que certains éléments fonctionnels comme les systèmes de fermeture des portes et fenêtres, les rampes d’escalier et la hauteur des marches ne correspondent pas aux normes actuelles et peuvent constituer une source de danger.

Personnes: 9 (et un enfant jusqu’à 2 ans)

Chambre: 4 chambres doubles, 1 chambre simple (chaise et lit de bébé sur demande)

Saison: Toute l’année

Bref séjour: hors saison, Pâques, Pentecôte, Ascension (min. 3 nuits)

Altitude: 823 mètres

Animaux: sur demande

Transports publics: bus No 4 direction Castasegna, Vecchia Dogana. La Cäsa Picenoni Cief se situe à 5 minutes de la station Punt Spizarun.

Stationnement: un parking public se situe à 100 mètres de la maison. L’accès à la maison est garanti.

Espaces extérieurs: la maison se situe directement sur la place du village de Bondo et ne dispose pas d’un jardin privé. Les alentours de Bondo offrent d’innombrables possibilités d’évasion dans la nature.

Wi-Fi: pas disponible

Chauffage: La maison n'a pas de chauffage central. Des fours électriques sont disponibles. Chacun des trois salons dispose d'un poêle (le poêle en faïence du salon et de la salle à manger est électrique) ou une cheminée qui fournit de la chaleur supplémentaire.

Poêle / cheminée: les trois salles de séjour disposent chacune d’un poêle fonctionnel. Le poêle en faïence dans la chambre à manger/salon est électrique. Une grande cheminée se trouve dans la salle des chasseurs. Du bois est fourni.

Cuisine: cafetière avec poudre et machine Nespresso, lave-vaisselle et lave-linge, sets à fondue et raclette

Particularités: les sols sont en pierre ou en plancher. Nous recommandons d’emporter de bonnes chaussures d’intérieur.

NOTE IMPORTANTE : En août 2017, un glissement de terrain s'est produit dans le Val Bondasca et le village de Bondo a été touché. Cependant, le centre historique du village où se trouve notre maison n'est pas affecté et se trouve dans une zone sûre. Veuillez vous informer de la situation actuelle sur le site Web de la municipalité de Bondo avant votre arrivée.

Situation

Plaza d`Zura, 7696 Bregaglia

Situation

Le val Bregaglia sépare les Alpes grisonnes en deux parties, une partie «bregaglienne» au sud et une partie rhétique au nord. Bondo se situe au bas de la vallée, tout près de la frontière italienne. Vus du ciel, les toits gris à deux pans de ce village de montagne rappellent des temps révolus. En parcourant les étroites ruelles pavées où se serrent les maisons mitoyennes et les palazzi avec leurs élégants jardins, le promeneur ressent le charme méridional unique du val Bregaglia. De novembre à la mi-février, les montagnes alentours empêchent les rayons du soleil d’atteindre le village. Mais une petite balade en direction de Soglio permet de sortir de l’ombre.

Histoire

Le village de Bondo – nommé autrefois Buond – est mentionné pour la première fois en 1380. Durant le haut Moyen Âge, on parlait de la région «di là dell'acqua» (au-delà de l’eau). A côté de l’élevage du bétail, la culture des champs, la récolte des châtaignes et le portage ont assuré des revenus complémentaires à la population. Dès le XVIe siècle, de nombreux habitants ont émigré pour devenir pâtissiers ou mercenaires, d’abord en Italie puis en Europe orientale. En 1621, le village fut incendié par les troupes espagnoles durant les Troubles des Grisons, puis reconstruit le long de la route. Les édifices profanes les plus célèbres sont le palais Scartazzini (1690) et le palais Salis (1765). La commune de Bregaglia, à laquelle Bondo a été rattaché en 2010, a reçu le Prix Wakker en 2015.

Loisirs

Des parois rocheuses escarpées, des forêts primitives et les petits villages riches de leur passé et qui ont séduits de nombreux artistes sont caractéristiques de cette vallée alpine. La végétation variée et les balades historiques (sentier des contrebandiers, sentier muletier) en été, les domaines skiables (ski alpin et ski de fond) à la Maloja en hiver font de Bondo un lieu de vacances attrayant. De nombreux artistes sont originaires du val Bregaglia, tel Alberto Giacometti, ou ont été inspirés par les beautés de la région, comme Varlin ou Segantini. Leurs œuvres peuvent être admirées dans plusieurs musées.

Expériences