Casa Grande

, Cumiasca TI

Cette imposante demeure a été construite en 1886 par des «Emigranti Blenesi» aisés, de retour au pays. Aujourd’hui encore, la Casa Grande brille par sa taille et sa sobre élégance dans un environnement plutôt rural.

Disponibilité

à partir de (par semaine)
1769.-
6 Personnes
3 Chambres
Parking privé
Réserver
Vous allez être redirigé vers la plateforme de notre partenaire e-domizil, sur laquelle sera conclue votre réservation.
Agir

Description et histoire

Le hameau de Cumiasca est accroché à un versant ensoleillé du val Blenio, au-dessus de Corzoneso (TI). Il comprend trois demeures imposantes, groupées autour du «nucleo» (centre du village), une petite chapelle et quelques bâtiments isolés. La Casa Grande, avec son jardin à la française au sud, se situe au milieu. Jusqu’à l’ouverture en 1908 d’une liaison carrossable conduisant à la route passant dans la vallée, le village était très retiré et accessible uniquement par un sentier muletier. Entre 1911 et 1933, un service d’automobile exploité avec une Chevrolet a assuré une liaison avec la ligne de chemin de fer Biasca-Acquarossa. Cette dernière a été abandonnée dans les années 1970, presqu’en même temps que la fermeture de la fabrique de chocolat Cima Norma, à Dangio, qui était le plus gros employeur de la vallée.

La population de Cumiasca vivait essentiellement de l’économie alpine. Ces conditions d’existence frugales ainsi que les catastrophes naturelles ont amené de nombreux habitants du val Blenio à émigrer au XIXe siècle, d’où le nom «Emigranti Blenesi». Nombre d’entre eux ont conservé des liens avec leur rude patrie et certains sont rentrés fortune faite. La Casa Grande a ainsi été construite par un membre de la famille Veglio qui avait exploité une chaîne prospère de cafés, de restaurants et de théâtres à Londres. À son retour dans le val Blenio, il a conçu une maison d’inspiration très urbaine. À côté des modestes demeures des villageois, cet édifice majestueux devait faire forte impression.

De la famille Veglio à Cumiasca, on sait qu’elle a fait partie des promoteurs d’une ligne ferroviaire dans la vallée. Parmi les dix enfants, trois sont entrés dans les ordres et les autres ont quitté le village ou ont émigré vers l’Amérique du Sud. La maison est restée longtemps vide. Elle a changé plusieurs fois de mains, pour des motifs spéculatifs probablement, jusqu’à ce qu’elle soit acquise par les propriétaires actuels. Ces derniers étaient fascinés en particulier par la structure simple du bâtiment et par les peintures murales et aux plafonds typiques de l’époque. En 1981, la maison a subi une rénovation douce et durable, respectueuse de son architecture. Les interventions se sont limitées au strict minimum. Les ajouts, comme les aménagements ou les portes, sont clairement identifiables. Le mobilier actuel date surtout des années 1980 et participe, comme les nouvelles installations, à l’histoire de la Casa Grande.

La Casa Grande est en mains privées. Elle est louée via la fondation Vacances au cœur du patrimoine.

Bild
1
Bild
2
  1. Photo ancienne, avec les trois grandes maisons de Cumiasca, vers 1900. (Photo: Roberto Donetta)
    um 1900. (Fotograf: Roberto Donetta)

Particularités architecturales

La Casa Grande a été construite en 1886 par des émigrants qui avaient fait fortune à Londres. Elle témoigne d’une architecture urbaine, inspirée par le style lombard. Avec deux autres édifices, elle forme un groupe très distinct dans un environnement rural par ailleurs. Elle se caractérise par sa symétrie absolue, les peintures murales et aux plafonds représentant des frises et des guirlandes de fleurs ainsi que par sa construction traditionnelle en granit massif.

Cette demeure aux allures de villa a été achetée en 1981 par un architecte et galériste suisse connu qui l’a transformée et rénovée en douceur. Le but de cet assainissement mené avec le plus grand soin était de préserver autant que possible l’originalité du bâtiment et de renoncer à toute intervention structurelle d’importance. Les anciens sols en bois ont été poncés, les cheminées refaites et les peintures murales et aux plafonds nettoyées avec précaution et, là où c’était nécessaire, retouchées par des spécialistes.

Pour des raisons d’isolation, les anciennes fenêtres ont dû être remplacées. L’idée d’une nouvelle «tour de bain», prévue sur la façade arrière conformément à la typologie, n’a pas été acceptée par le Service tessinois des monuments historiques, ce qui a amené à placer les installations de bain dans l’axe de la maison. L’aménagement datant des années 1980 complète l’ensemble.

L’ancien portail majestueux témoigne du sens esthétique formel du maître d’œuvre. L’entrée et l’escalier couvert divisent le corps de bâtiment en deux parties égales. Les plans carrés ou rectangulaires des chambres dessinent des proportions harmonieuses. La cuisine, avec sa cheminée ancienne, se trouve dans la moitié droite du rez-de-chaussée alors qu’une garde-robe et une pièce confortable accueillant une bibliothèque et une seconde cheminée se situent à gauche. Au premier étage, on trouve une grande chambre à coucher au plafond décoré de très belles peintures ainsi qu’une nouvelle salle de bain. Au deuxième, une modeste intervention architectonique a permis d’intégrer le couloir central dans le salon. Ce dernier a été créé par la réunion de deux pièces et est encadré par deux autres chambres à coucher.

La façade principale de la Casa Grande est orientée au sud, dans le petit nucleo de Cumiasca. Trois terrasses en prairie et une grande pergola offrent un vaste espace de détente derrière la maison. Depuis la cage d’escalier et la cuisine, cette campagne est accessible par deux petits ponts. D’un côté, la maison donne ainsi sur un coquet jardin à la française, de l’autre sur une sorte de parc avec de beaux arbres, fermé au nord par un ruisseau.

  1. Les peintures des plafonds ont pu être partiellement conservées.
  2. Une table en granit de quelque 200 kilos trône dans la cuisine du rez-de-chaussée. Les fenêtres en niche servaient d’espaces de travail.

Informations sur la maison de vacances

Bild
1
Bild
2
  1. Plan du rez-de-chaussée
  2. Plan du 1er étage
Bild
1
  1. Plan du 2e étage

Cumiasca est un hameau dépendant de Corzoneso, qui fait maintenant partie de la commune d’Acquarossa. Avec son jardin à la française, la Casa Grande est l’une des trois demeures bourgeoises occupant le centre de la localité. Depuis les trois places de parc derrière la maison, on accède directement à la prairie privée, avec ses terrasses et la pergola. Le bus s’arrête à une minute à pied.

Cette propriété se situe à 838 mètres d’altitude, elle offre une situation idéale pour un sommeil réparateur dans une tranquillité absolue. Deux cheminées fonctionnelles se trouvent dans la cuisine et la bibliothèque. La vaste cave à vin sert aujourd’hui de garde-manger. Des œuvres d'art contemporain sont accrochées aux murs de la maison, complétant avec goût le concept de décoration intérieure.

La Casa Grande est un bâtiment historique, un monument. Bien qu’elle soit conforme aux standards techniques modernes, nous attirons votre attention sur le fait que certains éléments fonctionnels comme les systèmes de fermeture des portes et fenêtres, les escaliers – en particulier la hauteur des marches et les rampes – ne correspondent pas aux normes actuelles et peuvent constituer une source de danger. Les familles avec des petits enfants devront veiller tout particulièrement aux deux ponts qui donnent accès au jardin depuis la cuisine et l’entrée nord.

Personnes: 6

Chambre: 2 chambre double (divan convertible), 1 chambre à 2 lits simples.

Saison: toute l’année

Bref séjour: basse saison, Pâques, Pentecôte et Ascension (min. 3 nuits).

Altitude: 838 mètres

Animaux: sur demande

Transports publics: en train jusqu’à Biasca, emprunter le car postal jusqu’à Acquarossa et prendre le car en direction de Leontica. L’arrêt de bus est à 200 mètres de la maison.

Stationnement: places privées derrière la maison.

Espaces extérieurs: joli jardin avec pergola et prairie naturelle, et petit balcon au salon donnant au sud.

Wi-Fi: pas disponible

Chauffage: chauffage central neuf et écologique.

Poêle / cheminée: deux cheminées au rez-de-chaussée.

Cuisine: cuisinière, four, lave-vaisselle, lave-linge, set à raclette, pas de set à fondue.

Particularités: les sols sont en pierre ou en plancher. Nous recommandons d’emporter de bonnes chaussures d’intérieur. En dépit de l’isolation, la température intérieure peut être fraiche en hiver. Des habits chauds sont donc recommandés. Les familles avec des petits enfants devront veiller tout particulièrement aux deux ponts qui donnent accès au jardin depuis la cuisine et l’entrée nord. Traitez les œuvres d'art de la maison avec le plus grand soin.

Situation

Carà di Veglio 5, 6722 Corzoneso

Situation

Le val Blenio est connu pour être une des plus belles vallées du nord du Tessin. Il est facile d’accès, tant en voiture qu’en transports publics. La Casa Grande se trouve à Cumiasca, dans le premier tiers de la vallée, sur une terrasse ensoleillée à l’ouest. Cette localité a intégré la commune politique d’Acquarossa en 2004. Elle est occupée par quelques autochtones et des vacanciers.

Histoire

Le village de Corzoneso, en-dessous du hameau de Cumiasca, est attesté pour la première fois en 1210 (Cursonexe). Cette dénomination vient peut-être d’un nom propre latin. Selon l’étymologie populaire, Corzoneso serait une contraction de «cuore della zona», renvoyant à la situation centrale de l’ancienne commune dans le val Blenio. L’église paroissiale Saints-Nazaire-et-Celse était connue en 1211 déjà, mais sa forme actuelle remonte à 1671. L’église Saint-Rémy, quant à elle, est mentionnée en 1249. Un «hospice d’humiliés» est daté de 1270. Parmi les bâtiments historiques figure la Casa Rotonda, ancienne école pour garçons utilisée par la suite comme logement de fortune par Roberto Donetta, pionnier de la photographie méconnu de son vivant. La construction de cette maison en 1818 est attribuée à un ecclésiastique milanais originaire de Corzoneso. Autre monument remarquable, l’ancienne école de jeunes filles, la Casa Communale, remonte à 1855. Tandis que l’ancienne pension et restaurant Alpino, un bâtiment de plusieurs étages dominant majestueusement le village, a été érigé en 1865. Il a été construit sur mandat des frères Bozzini, qui se sont enrichis en Angleterre et en Australie. Beaucoup d’habitants ont émigré au cours du XIXe siècle pour des motifs socioéconomiques. Leurs destinations de prédilection étaient l’Angleterre et la France, mais quelques-uns sont partis pour l’Australie et les États-Unis. De retour au pays au XXe siècle, ils ont stimulé l’économie de la vallée, favorisant l’industrie et la construction de voies ferrées et de routes.

Loisirs

Le val Blenio, au nord du Tessin, s’étend de Biasca, au sud, jusqu’au col du Lukmanier qui va jusqu’à Disentis. Du bas de la vallée, avec ses températures propices à la vigne, à la haute montagne en passant par les villages riches de leur histoire, le val Blenio a de quoi combler les amoureux de la nature et de la culture. De Biasca, on oblique peu avant Acquarossa pour suivre une route à lacets jusqu’à Cumiasca. En chemin, on traverse Corzoneso et la fameuse Casa Rotonda, où vécut le photographe Roberto Donetta (1865 – 1932) et qui abrite aujourd’hui la collection de ce pionnier. Nombre d’itinéraires pédestres et un domaine skiable à 2000 mètre d’altitude, où la neige est garantie, viennent enrichir l’offre d’activités. Depuis la Casa Grande, plusieurs églises romanes remarquables et un petit musée sont accessibles à pied.

Expériences