Bâtiments, hôtes et propriétaires sont gagnants!

Depuis sa création, la fondation Vacances au coeur du patrimoine a réussi à sauvegarder durablement cinq objets en propriété et proposé à 19 institutions ou particuliers la possibilité de mettre en location leur bien par le réseau de Vacances au coeur du patrimoine. D’autres bâtiments historiques ne pourront être protégés, revivre et être réaffectés utilement que par des dons, des parrainages ou des legs.

Text: Kerstin Camenisch, Geschäftsführerin Stiftung Ferien im Baudenkmal

Régulièrement, nous apprenons par les médias la destruction de bâtiments historiques de valeur. La pression exercée sur ces maisons s’accroît. Certains prétendent qu’il n’est pas possible de les rénover, qu’elles cassent les prix immobiliers, bref, qu’il faut les démolir. Pourtant, réduire à néant de tels témoins du passé revient à faire irrémédiablement disparaître ce qui fait notre patrimoine. L’histoire de nombreuses générations et régions, les savoir-faire traditionnels et des épisodes marquants de la vie locale disparaissent à jamais.

Depuis désormais dix ans, notre fondation Vacances au coeur du patrimoine montre qu’il est possible de faire autrement. Nous reprenons des bâtiments historiques menacés, nous les rénovons avec soin, puis les louons comme logements de vacances. Cette opération est doublement profitable. Des constructions historiques sont sauvées et reprennent vie, et des touristes peuvent passer des vacances hors du commun dans des maisons au passé singulier et découvrir ainsi l’histoire et les traditions régionales.

L’exemple de la Stüssihofstatt

L’été dernier, la Stüssihofstatt, à Unterschächen (UR), a ainsi retrouvé son âme. Cette maison est l’une des dernières constructions de la fin du Moyen Age encore largement bien conservée dans son état originel dans la vallée du Schächen. Son ancien propriétaire avait fait une demande de déclassement auprès du Service cantonal de la conservation du patrimoine. L’intervention de ce service et son rachat par notre fondation l’ont sauvée. Les travaux de rénovation conduits par Vacances au coeur du patrimoine en collaboration avec le service du patrimoine ont préservé la substance historique. Ce faisant, nous avons appliqué de manière exemplaire le principe de la conservation de l’état, si possible, originel de l’ouvrage. Cela inclut également les traces des utilisations passées, par exemple les escaliers usés ou un corridor noirci par la fumée. Les vacanciers ont ainsi la possibilité de se mettre dans l’ambiance d’une ferme uranaise et de découvrir l’histoire de la maison et de ses habitants sans devoir renoncer à un confort moderne.

Depuis sa création, la fondation a réussi à sauvegarder durablement cinq objets en propriété et proposé à 19 institutions et particuliers la mise en location de leur bien par notre réseau de locations, afin d’assurer sa conservation. Pour beaucoup de ces objets marquants, il n’existait aucun projet d’affectation ou d’utilisation et donc aucune source de revenu. Les locations de vacances couvrent les frais d’entretien et permettent de mettre de côté des fonds pour assurer leur conservation à long terme. L’histoire de ces bâtiments restera donc accessible aux générations futures.

D’autres sources d’aide financière sont recherchées

Notre intervention prochaine sur deux bâtiments est actuellement à l’ordre du jour. Des travaux qui seraient entrepris rapidement sur la maison Tannen, à Morschach (SZ), une construction en madriers de deux étages qui date de 1318, permettraient de sauvegarder l’une des plus anciennes maisons en bois d’Europe. Quant à la maison Taunerhaus de Vinelz (BE), nous pourrions assurer un avenir durable à cette maison typique des bords du lac de Bienne, abandonnée et en état de délabrement avancé, en procédant à une rénovation douce et en la transformant en logement de vacances.

Cependant, ces bâtiments historiques ne pourront être protégés, revivre et être réaffectés utilement que par des dons, des parrainages ou des legs. Sans soutien financier, nous ne pourrons pas assumer les travaux de rénovation. Même si nous misons sur une certaine simplicité des aménagements et que nous priorisons la conservation historique, ces bâtiments ont besoin de votre aide. Apportez nous votre soutien pour que nous puissions sauver maintenant des bâtiments historiques menacés.

Aidez-nous à préserver la culture du bâti et à en faire une expérience tangible. Agir!

30. avril 2015