Grosshaus

, Elm GL

La Grosshaus se dresse dans le cœur historique du village d’Elm. Par sa taille imposante, elle rappelle l’époque où un commerce florissant passait par les cols des Alpes glaronnaises.

Disponibilité

à partir de (par semaine)
1275.-
6 Personnes
2 Chambres
Aire de stationnement publique
Réserver
Vous allez être redirigé vers la plateforme de notre partenaire e-domizil, sur laquelle sera conclue votre réservation.
Agir

DESCRIPTION ET HISTOIRE

Le village d’Elm est composé de maisons en bois, bronzées par le soleil, qui remontent à des temps très anciens. À cette période florissante du XVIIe au XIXe siècle, lorsque le trafic passait par-dessus les Alpes. Le col du Panix représentait alors la voie la plus basse entre le Gothard et les cols des Grisons. Il était l’un des passages principaux reliant les bassins de la Linth et de la Limmat au Rhin antérieur. La localité comprend deux édifices remarquables en madriers, la Grosshaus, datant du XVIe siècle, et la Zentnerhaus, qui a été construite en 1799.

Ces deux bâtiments témoignent de l’opulence de certaines familles de paysans et de l’importance du commerce du bétail, appelé alors Welschhandel. (Elm était en effet une étape sur la liaison importante – pour cette activité à tout le moins – vers le Tessin et la Lombardie.) Les deux bâtiments ont joué le rôle de relais aussi longtemps que des convois de mulets traversaient le village en empruntant l’ancienne route. Les marchandises y étaient déchargées, les animaux échangés, les voyageurs et les muletiers nourris et hébergés.

La Grosshaus a été construite dans les années 1585/1586 par Burkhard Elmer. Cet architecte et juge était marié à Barbara Milt, dite Elsener, une riche famille de Bilten. Il était lui-même le fils du banneret (porte-drapeau) Hans Elmer. Quant au bâtiment, il s’agit d’une des plus belles fermes bourgeoises encore préservées dans la région. Protégé dès 1956, il figure à l'Inventaire suisse des biens culturels d’importance nationale.

La Grosshaus est en mains privées. Elle est louée via la fondation Vacances au cœur du patrimoine.

Bild
1
Bild
2
  1. Photo historique de l'Elm (Photo : Archives nationales de Canton Glarus)
  2. Stagecoach Schwanden – Elm avant 1905. La calèche se trouve devant le Grosshaus à Elm. (Photo : Archives nationales de Canton Glarus)

Particularités architecturales

La Grosshaus est un bâtiment en bois extraordinaire, tant par son âge, sa taille, son apparence extérieure que par ses aménagements intérieurs et son état de préservation. C’est un témoin du savoir-faire artisanal et de l’âge d’or d’Elm. En général, les fermes d’Elm et de Glaris sont construites sur le modèle très répandu des maisons alpines en madriers. Des particularités régionales peuvent être observées dans les détails de la réalisation et de la décoration. Les édifices plus anciens comme la Grosshaus se présentent comme des constructions mixtes en pierre et en bois. Elles se caractérisent par la liaison entre la partie en maçonnerie abritant la cave et la cuisine avec la partie en bois occupée par les pièces à vivre et les chambres sur plusieurs étages ainsi que par le toit à deux pans relativement plat (Tätschdach). Sur les façades latérales ou arrière, sont accrochées des galeries, structures légères protégées par des auvents. Elles abritaient les toilettes, du bois de feu et de la litière de feuilles.

L’entrée de la Grosshaus est remarquable par son Brüggli et ses montants de porte très anciens. (Le Brüggli est un escalier couvert conduisant à une entrée surélevée). Les fenêtres sont groupées par paires ou placées par rangées, avec des volets peints, coulissants ou à guillotine. Les auvents à fermes au-dessus des fenêtres portent toujours leurs ardoises d’origine. Ils accentuent les lignes horizontales du bâtiment et donnent à la maison une touche particulière. À Elm, ils font exception alors qu’ils sont largement répandus en Suisse centrale et orientale.

L’aménagement intérieur également témoigne d’une inspiration bourgeoise. Un large corridor central, parallèle au faîte, dessert chacun des étages. Les niveaux inférieurs présentent des portes gothiques à montants alors que le troisième étage est doté de vantaux renaissance décorés et de bancs muraux. Le salon nord est orné d’une somptueuse paroi avec buffet, portes à fronton et caissons de style renaissance, datant probablement de l’agrandissement du bâtiment au début du XVIIe siècle.

La plupart des villages du Glarnerland étaient constitués de bâtiments en bois jusqu’à l’essor de l’industrie au début du XIXe siècle. Par la suite, de nombreuses maisons ont été crépies ou couvertes d’Eternit ou encore remplacées par de nouvelles constructions. Mais Elm est l’une des rares communes qui a conservé l’aspect clos typique des localités glaronnaises de l’ère préindustrielle. Elle a été en effet la première dans l’Hinterland à protéger le village en adoptant un règlement des constructions restrictif et en édictant des mesures d’accompagnement. Elle a créé ainsi toutes les conditions nécessaires à la préservation des témoins d’un passé florissant. En 1976, dans la foulée de l’Année européenne du patrimoine architectural, Elm a été reconnu au niveau international et inscrit à l’Inventaire fédéral des sites construits à protéger en Suisse (ISOS). Et en 1981, un siècle après l’éboulement qui détruisit 83 bâtiments, la cérémonie de remise du Prix Wakker s’est déroulée au pied de la Grosshaus.

Bild
1
Bild
2
  1. Le Brüggli (escalier couvert conduisant à une entrée surélevée).
  2. Les volets typiques de la Grosshaus.

Informations sur l’appartement de vacances

Bild
1
Bild
2
  1. Plan du rez-de-chaussée
  2. Plan de l'étage

La Grosshaus se situe dans le centre historique d’Elm. Grâce à la route de contournement, le trafic est réduit sur la Dorfstrasse. En face de la Grosshaus, un espace dégagé accueille le jardin paysan dépendant de la maison. Cette dernière offre une vue sur le Martinsloch. Une prairie à la disposition des occupants s’étend à l’arrière du bâtiment.

La Grosshaus est desservie par un escalier central et comprend trois appartements de deux étages chacun – deux donnent sur la façade sud et un sur la façade nord. Ce dernier est occupé par une famille de paysans. Les logements de vacances se situent à gauche et peuvent accueillir jusqu’à six personnes. Les niveaux des deux moitiés de la maison sont accessibles par l’escalier central commun ou par un escalier de meunier.

La Grosshaus est un bâtiment historique, un monument Bien que l’aménagement soit conforme aux standards techniques modernes, nous attirons votre attention sur le fait que certains éléments fonctionnels comme les systèmes de fermeture des portes et des fenêtres, les rampes d’escalier et la hauteur des marches ne correspondent pas aux normes actuelles et peuvent constituer une source de danger. L’escalier de meunier à l’étage supérieur est raide et n’est pas équipé de rampes. Il ne peut donc pas être emprunté par de petits enfants ou par des personnes à mobilité réduite.

Personnes: 4-6

Chambre: 1 chambre double et 1 chambre double avec canapé-lit supplémentaire

Saison: Toute l’année

Bref séjour: Pâques, Ascension et Pentecôte (min. 3 nuits)

Altitude: 977 mètres

Animaux: pas autorisés

Transports publics: train CFF de Ziegelbrücke à Schwanden/Glarus Süd, prendre le bus jusqu’à Elm Dorf (24 minutes), la Grosshaus se situe à 3 minutes à pied de l’arrêt.

Stationnement: le parking public gratuit de la Maison de commune (Gemeindehaus) se trouve à 50 mètres. Il est possible d’accéder directement à la Grosshaus et d’y parquer brièvement.

Espaces extérieurs: jardin avec sièges et mobilier.

Wi-Fi: disponible, la réception n’est pas optimale dans toutes les pièces.

Chauffage: chauffage central (pompe à chaleur), radiateurs dans toutes les pièces.

Poêle / cheminée: poêle au salon et cuisinière à bois à la cuisine.

Cuisine: cuisinière, four, lave-vaisselle, cafetière italienne, sets à fondue et à raclette. Pas de machine à laver le linge.

Particularités: les sols sont en pierre ou en plancher. Nous recommandons d’emporter de bonnes chaussures d’intérieur. En dépit de l’isolation, la température intérieure peut être fraiche en hiver. Des habits chauds sont donc recommandés. L’escalier de meunier à l’étage supérieur est raide et n’est pas équipé de rampes. Il ne peut donc pas être emprunté par de petits enfants ou par des personnes à mobilité réduite.

Situation

Dorf 50, 8767 Elm

Situation

La Grosshaus se trouve à Elm, un village du Sernftal, rattaché à la commune politique de Glaris Sud. Située dans le Haut lieu tectonique de Sardona inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO, la région d’Elm est entourée par le glacier de Vorab ainsi que par les sommets du Piz Sardona, du Hausstock, du Vorab et du Kärpf. La localité est le point de départ pour plusieurs passages alpins, dont le col du Panix. Durant quelques journées au printemps et en automne, le soleil éclaire le clocher de l’église à travers le Martinsloch, une trouée rocheuse du Grosses Tschingelhorn. Tous les 19 ans (pour la dernière fois en 2020), c’est la pleine lune qui brille dans le Martinsloch.

Histoire

Elm est évoqué pour la première fois dans un écrit de 1344. Mais la famille Elmer est mentionnée en 1289 déjà dans une reconnaissance de dette de Rudolf von Hofstätter, amman de Walenstadt envers les paysans de Glaris. Elm est probablement dérivé du vieux haut allemand ëlmo, respectivement du moyen haut allemand ëlm, signifiant Ulme (orme). La population est restée modeste: de 516 habitants en 1730, elle est montée à 1051 en 1850 pour redescendre à 761 en 2000. L’économie alpine (élevage d’ovins) est déjà attestée à Elm vers l’an 1000. Le Wischlenbad est évoqué pour la première fois en 1547 – ses eaux sulfureuses étaient très appréciées jusqu’à l’éboulement de 1762. L'agriculture de subsistance, primordiale jusqu'au XVIIe siècle, a été complétée, dans la première moitié du XVIIIe, par des ateliers de filature de coton à domicile. Dès 1861, l'exploitation d'un gisement de schiste au Tschingelberg servit à la fabrication de tableaux et de crayons d'ardoise. Son extraction intensive fut à l'origine de l'éboulement du 11 septembre 1881 dont les trois glissements successifs firent 114 victimes et ensevelirent 83 bâtiments et 90 hectares de terres. La carrière fut également détruite. La découverte d’une source à haute teneur en soufre en 1892 au lieu-dit «im Gschwend» aboutit à l’ouverture du Kurhaus en 1898, qui connut son âge d’or jusqu’en 1914. Il sert aujourd’hui de maison de retraite pour les communes du Sernftal. Elm a reçu le Prix du Conseil de l’Europe en 1976 et le Prix Wakker en 1981.

Loisirs

Tschinglen est une destination d’excursion au romantisme sauvage, dans le Haut lieu tectonique de Sardona. Située à 20 minutes à pied d’Elm, la télécabine du Tschinglenbahn conduit à la Tschinglenalp, au-dessus de gorges impressionnantes. Outre de nombreuses autres promenades, le chemin des fleurs, à un kilomètre de la station amont de la télécabine, invite à la balade au milieu des prés multicolores. Le restaurant de Tschinglen est à 5 minutes de cette station, sur le chemin conduisant à Elm, au milieu d’un ancien pâturage. La terrasse fait office de place du village sur l’alpe, on y rencontre des montagnards purs et durs aussi bien que des épicuriens décontractés.

Expériences