Miroirs de nos modes de vie

Les anciennes glacières de la vallée de Muggio ou les bisses spectaculaires du Valais sont des témoins fascinants de l’ingéniosité et du dur labeur des générations qui ont utilisé avant nous les ressources locales pour assurer leur subsistance. Que signifient pour nous les paysages ruraux traditionnels? Que représentent-ils et comment allons-nous assurer leur sauvegarde, leur entretien et leur développement?

Françoise Krattinger, Patrimoine suisse

Depuis la sédentarisation des êtres humains, les paysages construits et ruraux sont indissociablement liés. Les interventions sur le paysage en disent long sur une société. L’utilisation humaine et la perception de l’environnement marquent les paysages et changent constamment: les paysages façonnés par les personnes et les bâtiments liés à cette utilisation sont le reflet des moyens et des besoins de chaque époque. En Suisse, l’interaction entre les spécificités naturelles et culturelles a été la source d’une grande diversité qui s’est forgée au D cours des siècles pour constituer notre patrimoine culturel. Ainsi, de nombreuses activités ont façonné les paysages, notamment la construction de murs en pierres sèches, les cerisaies du canton de Zoug ou l’entretien et l’exploitation de prairies irriguées mentionnés dans la liste des traditions vivantes de Suisse publiée depuis 2012 par l’Office fédéral de la culture et les offices cantonaux de la culture. De même, l’Inventaire fédéral des paysages, sites et monuments naturels d’importance nationale (IFP) documente et illustre la grande diversité géographique des valeurs paysagères naturelles et culturelles. Il sert de base à la pesée des intérêts et définit les objectifs de protection permettant de préserver les paysages de Suisse de valeur.

Comprendre et accompagner les transformations

Les changements structurels en cours dans le domaine de l’agriculture posent la question lancinante de la préservation, de l’entretien et de l’avenir de cet héritage fragile. Comment développer ces paysages ruraux traditionnels façonnés dans d’autres circonstances sans les dénaturer, sans les faire disparaître? Alors que le parc immobilier continue de croître en zone constructible, la modification des exigences et des conditions de production dans l’agriculture fait naître de nouveaux besoins dans l’agriculture et pour la construction hors de la zone à bâtir. La politique devrait accompagner, canaliser et coordonner ces processus de transformation. Cependant, les consommatrices et consommateurs ont la possibilité d’influencer cette évolution par leurs choix. Par notre façon d’agir, nos habitudes de consommation et nos activités de loisirs, nous participons à la constitution de nos futurs paysages.

«Comment développer ces paysages ruraux traditionnels sans les dénaturer, sans les faire disparaître?»

«La perception d’un paysage dans l’environnement est une création de notre cerveau», soutenait Lucius Burckhardt en 1979. Nous percevons les paysages et les façonnons à partir de nos réflexions. Peut-on toutefois apprécier ce que l’on ne connaît pas? Pour vous inciter à découvrir la richesse, la beauté, la diversité et les caractéristiques de plusieurs paysages ruraux traditionnels, notre publication Destination patrimoine 2 – Fruits mûrs et blés dorés vous propose 23 itinéraires qui vous permettront de vous faire une idée par vous-même. Nous vous souhaitons des randonnées lumineuses et pleines de découvertes!

Granges de campagne Baselland BL

APERÇU DE QUELQUES ITINÉRAIRES

Entre Etzel et Einsiedeln (SZ)

Entre Etzel et Einsiedeln (SZ)
Une vaste étendue forestière entrelacée de lacs et de paysages alluviaux comportant quelques îles colonisées du temps des Romains: c’est ainsi que se présentait le Plateau suisse lorsque des paysans pionniers commencèrent au VIIe siècle à construire de nouvelles fermes et de nouveaux villages pour gagner des terres cultivables. La croissance démographique et la fondation de villes et de monastères firent apparaître les bases d’un paysage bâti qui a marqué la Suisse jusqu’à aujourd’hui.

Pâturages boisés du Jura

Pâturages boisés du Jura
Les pâturages du Jura dominés par des épicéas de grande taille sont caractéristiques de l’arc jurassien. Grâce à la pratique combinée de l’élevage et de l’agriculture depuis plusieurs siècles, ils constituent un habitat unique pour les plantes, les animaux et les êtres humains. Le fragile équilibre entre la forêt et les pâturages nécessite des soins attentifs.

Bisses et cultures de la vigne en terrasses en Valais

Bisses et cultures de la vigne en terrasses en Valais
La culture de la vigne en terrasses retenues par des murs de pierres sèches sur le versant sud de la vallée du Rhône entre Loèche et Martigny confère une physionomie spécifique à cette région. Ces terrasses ont été créées vers 1880 en raison de la mécanisation de la viniculture. Des artistes et des poètes comme Charles Ferdinand Ramuz ont attiré l’attention du public sur la valeur esthétique de ces paysages en terrasses.

Agriculture alpestre près du Brienzer Rothorn (OW-LU)

Agriculture alpestre près du Brienzer Rothorn (OW-LU)
Il est de plus en plus rare de voir des meules de foin comme ici, aux confins du site IFP Flyschlandschaft Haglere-Glaubenberg Schlieren. Lorsqu’aucune grange n’est disponible, les paysans ramassent le foin en formant un cercle sur un lit de brindilles de sapin autour d’une perche verticale. La forme des meules et l’orientation du chapeau de la couverture externe doivent assurer une protection contre les eaux de pluie et la neige; le foin doit rester sec. Un chapiteau d’herbe culmine en haut de la meule.

Valle di Muggio TI

Valle di Muggio TI
Cette vallée est riche en constructions archaïques, témoins de l’ingéniosité humaine pour exploiter cette zone préalpine karstique. Des dalles rocheuses pointues dépassent du sol à la verticale pour montrer le chemin jusqu’au hameau de Nadigh. Elles séparent les pâturages exploités en commun côté montagne des prairies de fauche côté vallée.

Sentier Walser Valle di Lei GR

Le Val Bregaglia
Depuis plusieurs siècles, les châtaigniers constituent la nourriture de base du Tessin et des vallées méridionales des Grisons. Les forêts ont été éclaircies pour augmenter les rendements. Le bétail pâturait entre les arbres. Les châtaigneraies du Val Bergaglia sont de mieux en mieux entretenues depuis 1979. L’une des plus belles châtaigneraies d’Europe est située à proximité de Brentan.

Granges de campagne Baselland BL

Granges à Bâle-Campagne BL
L’assolement triennal qui s’est établi au Moyen Age impliquait la construction de villages très denses avec des subdivisions entre les maisons, les champs, les communaux et la forêt. Il était interdit de construire des fermes en dehors de la zone du village. Avec l’accroissement des besoins en pâturages et prairies, des surfaces de forêts toujours plus reculées ont été déboisées. Afin d’exploiter les nouvelles surfaces très éloignées, les paysans ont construit des fenils et des granges dans la campagne bâloise. Avec la mécanisation de l’agriculture, ces constructions ont toutefois perdu leur fonction et sont menacées de disparition.

La publication Destination patrimoine 2
– Fruits mûrs et blés dorés

Randonnée à travers des paysages culturels ruraux : La protection du patrimoine suisse vous invite à découvrir la beauté et la diversité des paysages agricoles traditionnels grâce à 23 suggestions de parcours. Nombre d'entre eux ont été créés au fil des siècles et constituent un patrimoine culturel en pleine mutation.

COMMANDER ICI

31. mai 2019

Autres expériences